23h de la Bd : le code de l’éternité.

Ma seconde participation aux 23h de la BD… terminée en moins de 23h ! J’ai commencé en retard, je pensais que ça débutait à 15h au lieu de 13h et j’ai quand même réussi à terminer un peu en avance. En gros, j’ai mis autant de temps que lors de ma première fois !

LE THÈME : Famille nombreuse.

LA CONTRAINTE : Seuls les animaux ont le droit de parler pendant toute la BD (l’humain ne comptant pas pour un animal).

Lorsque j’ai vu le thème, j’ai tout de suite noté ce à quoi cela me faisait penser : parenté, colonisation, civitas, catholique… puis j’ai ouvert un dico pour lire les différentes définitions.

C’est ainsi que j’en suis arrivée à écrire un court récit de SF où la Famille Nombreuse (FN… XD), l’Ultime,  est la réunion de toutes les familles des représentant du vivant, c’est à dire, de toutes les espèces, animales et végétales !

Lecture sur le site des 23h

Années précédentes.







5 commentaires pour “23h de la Bd : le code de l’éternité.”

  1. wo ! pas mal du tout !
    tu as réussi à écrire une hsitoire, crayonner et encrer avec les lavis en moins de 23h, tout en commençant en retard ?
    tu ne dors jamais ?

  2. Pour moi, c’est la meilleure de tes participations aux événements type 23H/24H BD que j’ai pu lire pour l’instant !! =D

    Graphiquement, j’aime beaucoup la technique du lavis, je trouve le fond de l’histoire pas bête sans être moralisateur, et le rythme des dialogues m’a bien fait rentrer dans l’histoire.
    Une bonne petite lecture, en somme !! ^^

  3. @Caligarine : rohhhhh, cette réputation comme quoi je ne dors jamais… Si si ! Bien qu’ayant commencé en retard, j’ai pris le temps de dormir deux fois pendant une heure ! Le poignet fatigue !
    @Lulu : Merci :D
    J’essaye de faire mieux chaque année… Peut être que j’étais plus en forme, inspirée, va savoir… j’ai pris le temps de l’écriture, de bien diviser mon temps et oui, faire attention à ne pas donner de leçons ! Je n’aime pas ça non plu XD

  4. J’ai beaucoup aimé.
    Comment on peut arriver à 24 pages finies avec un scénario qui tient la route en si peu de temps? Pour moi qui suis un vrai escargot, c’est un mystère. XD

  5. je crois que le manque de temps, une dead line très proche donne de l’adrénaline :p

Laissez un commentaire