Tutoriel : Réalisation de la couverture du comic book Euri

Réaliser une illustration demande un minimum de réflexion, pas uniquement de la technique. Il faut savoir dans quel but on la fait, ce que l’on veut dire… Pour cela, réaliser des croquis, faire quelques recherches pour trouver de l’inspiration, et enfin se mettre au travail sont indispensables.

Je vais vous expliquer ici le cheminement pour mettre en place la couverture du comic book Euri – Shadow of past.
Cette illustration dont le but est de servir de couverture doit mettre en avant au moins l’héroïne principale, Euri, et son adversaire, le démoniaque prêtre vampire Ricardo. Je pouvais y ajouter tous les personnages secondaires, mais cela me semblait un peu compliqué et risquait d’être trop fouillis.

Je vous avoue que j’ai cogité pas mal de temps pour trouver mon idée… C’est en surfant sur le web, et spécialement sur ce blog que j’ai eu une illumination !

La couverture de Batwoman, un excellent comics dont je vous conseille la lecture (disponible chez Urban, et depuis ses débuts en France dans ma biblio ;p) m’a beaucoup intéressée. Brasser des images sur le web, spécialement sur Tumblr est un bon moyen de saisir au vol des flocons d’inspiration.

L’artiste, Williams III JH, a dessiné l’héroïne, en rouge et noir, contrastant fortement avec un visage haineux, en vert et en arrière plan. Une idée toute simple mais efficace : la dualité.
Je tenait mon idée.
Attention ! Loin de moi de copier la couverture ! Il s’agit d’une base de travail.

Je voulais que le bas de la veste d’Euri soit les canines de Ricardo. Après plusieurs croquis sur la même feuille en petites tailles (timbre poste…), j’ai obtenu ceci, bien que je trouvais cela trop statique.

J’ai recherché des photos de poses avec des personnages armés d’épée ou de katana dans des stocks, des choses susceptibles de m’intéresser. Je ne possède pas d’armes chez moi, et je ne connais personne avec une épée sous la main pour poser (et je me vois mal me prendre moi-même avec un balais…). Je n’ai pas non plus de temps, alors je préfère me constituer des bases de données photographiques comme références.

Cette image me plut.

Et c’est parti pour le dessin ! Je dessine chaque plan , le fond avec le visage de Ricardo, et le premier plan avec Euri sur des feuilles séparées.


Lorsque je suis satisfaite, je repasse le crayonné au propre sur une nouvelle feuille avec des stylos à pointes tubulaires noires (des Pigma micron).

Je numérise mon image en 1200 dpi, noir et blanc. Je l’enregistre en .tiff.
Dans Photoshop, j’ouvre mon fichier Bitmap et je le redimensionne en 600 dpi; puis je le passe en niveau de gris : Image – >Mode ->Niveaux de gris.
J’enregistre le fichier en .tiff.
Le calque créé s’appelle Lineart et je mets en mode de fusion Produit.
Je crée un autre calque par dessous qui sera un fond de couleur. Je le rempli avec le pot de peinture. Arbitrairement, j’ai choisi un violet…

Puis, sur des calques séparés (toujours en dessous du lineart), je rempli successivement la peau, les cheveux, les bottes… de Euri et de Ricardo. Je groupe les calques concernant Euri d’un côté et Ricardo de l’autre CTRL + G à chaque fois. Dans le panneau des calques, le groupe Euri se trouve au dessus du groupe Ricardo.

Au dessus de chacun des calques créés, j’en créé un autre que je lie en enfonçant la touche Alt entre deux calques. Cela fait apparaître deux petites bulles (noir et blanc). Les calques liés sont positionnés en décalage dans le panneau des calques.

Ces nouveaux calques, qui correspondent à l’ombrage, sont tous mis en Mode de fusion produit. Je prends chaque couleur des calques précédents, je remplis avec le pot de peinture. Puis sur chacun des calques Ombres, je crée un masque de fusion. A l’aide du pinceau, du doigts et du dégradé circulaire, je mets en place mes ombres en peignant dans les masques de fusion !
Au dessus du calque ombre pour le visage démoniaque, j’en crée un autre que je passe en mode incrustation. Je le remplis de jaune, ce qui ramène un peu de lumière à l’ensemble.
Successivement, en utilisant toujours la même méthode que précédemment, j’entasse les calques pour obtenir les ombres correctes, les ajouts de lumières… Là, c’est au feeling !

Je change le dessin entre les sourcils de Ricardo, je n’étais pas satisfaite; j’ombre les cheveux d’Euri et je m’occupe des dents.

J’ajoute les lumières sur le visage de Ricardo. Je travaille la bouche du démon.

Les reflets sont mis en place sur des calques au dessus des groupes Euri et Ricardo.

Je corrige les lumières sur le costume d’Euri.

Le fond tranche avec l’héroïne; une dualité couleurs chaudes/couleurs froides est installée. Néanmoins, j’ajoute un calque rouge au dessus du groupe Euri pour lui donner quelques rebond de lumière en provenance de Ricardo. Et c’est terminé !

Il ne reste plus qu’à faire le titrage pour le comic book…

♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠♠

>>>>>Tous les tutoriels<<<<<







Un commentaire pour “Tutoriel : Réalisation de la couverture du comic book Euri”

  1. C’est super instructif ! Merci de prendre toujours le temps d’écrire des tutoriels détaillés !

Laissez un commentaire