Des références dans notre art !

Actuellement étudiante dans une école de beaux arts, en France, les professeurs nous demande de réaliser divers travaux, sur des sujets précis ou non. Cependant, ils nous exigent de trouver des références artistiques, c’est à dire , des artistes qui auraient fait la même chose que nous ou des choses qui y ressemblent, qui auraient eu des réflexions similaires.

1938, Brancusi, colonne sans fin

Mais, deux cas de figures se présentent alors :

*On construit notre travail autour de ces recherches et effectivement, on ne pourra pas nier avoir été inspiré; solution facile, on répond tout de suite aux attentes des profs. Or, n’est ce pas au profit d’une perte d’originalité et de créativité ?

Il est facile de copier les autres, même pour détourner ou ridiculiser les références (quoique je préfère cela au copiage bête et méchant …), mais s’il n’y a pas beaucoup à creuser…

* On fait son travail sans références, juste en réfléchissant tout seul, à la recherche d’une certaine originalité, de quelque chose qui nous colle à la peau, de personnel. Mais on ne peut pas échapper à la question des références. Comme si on était obligé d’être le résultat de la réflexion d’un autre. Il ne faut pas oublier qu’il y a 8 milliard d’êtres humains sur Terre, et que forcément, des idées qui se retrouvent ! Je suis même sur que des artistes qui ont revendiqué leur travail se sont inspirés d’autres personnes qui ne se disent pas artistes. Mais cela, ils ne le citent pas dans leur références. Peuh…

Et vous, qu’en pensez-vous ?







7 commentaires pour “Des références dans notre art !”

  1. Perso, je pense qu’étudier un maximum de références est indipensable, mais ce à quoi il faut s’attacher ce n’est pas forcément aux oeuvres mais à l’idée qu’il y a derrière. Ainsi, on en arrive à se poser des questions (d’accord, pas d’accord, oui mais non,… ) qui nous permettent de faire progresser nos démarches personelles. Et puis l’étude de l’art démontre que l’art n’est qu’évolution, et que ce qu’on trouve original parfois n’est que l’influence de la génération précédente. Rester prudent vis à vis des influences, il le faut, mais nier ce qui est déjà créé, c’est dangereux.

  2. ha au moins un qui réagit; bref, par rapport à ce que j’ai marqué plus haut et à ce que tu dis, je pense que tu as raison sur le point qu’il faut s’attacher aux idées qu’il y a derrière, c’est sur, parce que sinon, pour moi, vu comme ça, une grande partie des oeuvres, surtout contemporaines, n’auraient aucun intéret…

  3. Mmmm… Pour reprendre Hugues, je suis d’acorrd sur le fait de s’attacher aux idées qu’il y a derrière et ne pas nier ce qui existe déjà mais encore faut il que les écoles s’ouvrent à d’autres cultures et esprits. j’ai souvent été confrontée à certaines idées et bien qu’ayant de quoi argumenter, cela se résume à « tais toi t’es pas picasso pour parler » (en gros)…

    Mais où est l’ouverture d’esprit qu’on est sensé apprendre dans ce genre d’école, pour justement progresser dans nos démarches dites personnelles ^___^?… See next !

  4. haaa… l’ouverture à d’autres cultures, c’est vraiment pas gagné… bon diou, qu’est que j’en prends pleins la poire lors des exams; en gros l’animation en générale, la bd, même de chez nous, ça passe pas bien… alors le reste du monde…
    ouais, faut que ça soit conceptuel !! et pleins de sexes, accessoirement, j’ai remarqué, sans être méchante ! haaaaa !! c’est stressant tout ça !!^^

  5. T’as pas compris faut que ce soit plus commercial qu’original XD !

  6. XD

  7. how à vrai dire j’ai pas trop rencontré ce genre de problaymes parce que l’option art pla doit être moins strict qu’une école d’art (c’est même sur XD) .
    Sinon j’aimerais bien savoir si le manga style est boycotté par les profs aussi dans les écoles ….

Laissez un commentaire