Prix des études en arts

Plusieurs fois je suis tombée, sur internet notamment, sur un mythe qui commence un peu à m’agacer. Le prix des études artistiques (arts plastiques et arts appliqués ; je ne parle ni des arts du spectacle, ni du cirque…).

Ces deux principales filières se distinguent par leurs contenus : les arts plastiques regroupent des disciplines « traditionnelles » comme la peinture, la sculpture… ce que l’on désigne par le terme de « Beaux arts ». Les arts appliqués comprennent l’architecture intérieure, le design, le stylisme, la création textile…
Les frontières entre les deux sont parfois floues : des étudiants en arts plastiques peuvent créer des robes à l’aide de divers matériaux…

De même que dans le cas des études universitaires, les études dans les écoles d’arts publiques sont payantes (par contre, je ne sais pas vraiment pour les BTS…).
Par exemple, il y a quelques années, l’inscription, par an, était d’environ 560€, somme qui se trouvait réduite si on était boursier, mais pas forcément annulée.
Voici comment cela est inscrit dans les bases de données des écoles du site http://www.letudiant.fr :

Scolarité :
- Durée des études : 3 ans. Scolarité gratuite. Frais d’inscription : 560 €.

Je ne sais pas comment vous lisez ça, mais j’y vois un contre-sens : la scolarité n’est pas gratuite, puisque les frais d’inscription sont de 560€ !
Et je me demande même ce qu’ils en font !

Je suis passée par ce type d’école, et nous devions payer nous–même notre matériel, les visites d’expositions ainsi que les déplacements, etc… autant dire qu’avec mon revenu misérable, même si j’avais une bourse (et pas de parents pour m’aider) et des petits boulots en plus (et pas pendant les vacances, en même temps que mes études), je n’ai pas pu faire grand-chose… mais tout cela est une longue et autre histoire… un jour, je prendrais le temps de vous expliquer tout ce système bancale…

Il en va de même pour les filières universitaires en arts où les inscriptions sont payantes (http://www.dossierfamilial.com/famille/scolarite/le-prix-d-une-inscription-a-l-universite,1275) et bien sur, les études sont très chères dans les écoles privées et les diverses classes préparatoires.

Distinguer le « prix de l’inscription » du « prix des études » est une vaste fumisterie. Cela revient au même !

Vous pouvez noter que les frais s ‘allongent en ajoutant le prix de certains concours d’entrées …

Pour résumer, les études en arts comprennent : l’inscription, la sécu (plus ou moins élevées selon si on est boursier ou non), le loyer de l’appartement/chambre d’étudiant, transport en commun/voiture, matériel, etc…

Alors les études gratuites, mon œil !

Pas d’argent, pas d’études… les bourses ne couvrent pas tout, et les prêts, lorsque l’un des parents est au chômage, l’autre au foyer, les banques ne les accordent pas ! Surtout dans des métiers à débouchés précaires où la concurrence est plus que rude ! Faut pas se leurrer !

Et vous, quelle est votre expérience dans ce domaine ?

Je vous conseille la lecture de cet article qui déblaye pas mal le terrain pour qui veut tenter d’entrer dans une de ces écoles : http://enseignement.nouvelobs.com/article.html?id=83162&mag=obs

Liens utiles :

http://www.cnap.fr/
http://www.guidedesecolesdart.com/
http://www.campusart.org/fr/ecole/index.html
http://www.institut-metiersdart.org/







Un commentaire pour “Prix des études en arts”

  1. Tu sais, j’ai du arrêter mes études par manque d’argent, parce que je ne voulais pas être un poids pour mes parents (pas question de faire un emprunt pour moi), que j’avais peur de ne travailler pour les payer mais surtout que c’était pas les études de ma vie, et que je me suis dit que ça ne valait pas la peine de faire tant de sacrifices.
    Du coup l’apprentissage en alternance est venu tout naturellement.

    Une amie qui sort d’une école d’art a eu une cérémonie de remise des diplomes dernierement, elle disait : « on sait maintenant où sont passé nos 12 000 euros : tout était dans le bal de promo, dj, buffet à volonté, boisson à volonté et macarons à volonté et costumes loués »….
    Mouais… moi perso ça me donne pas envie. J’aurai trop l’impression de me faire enculer pour pouvoir me sentir contente de mon diplôme….

Laissez un commentaire